Le travail du maître brasseur pour l’élaboration de la Hopus s’est focalisé sur la sélection et la mise en œuvre du houblon dans un processus de fabrication dans la plus pure tradition brassicole belge. Au terme de 2 ans de recherches, 5 houblons issus des meilleurs terroirs se distinguaient pour leur qualité gustative et leur mariage harmonieux.

La dégustation de la Hopus commence avant même son débouchage (et c’est bien de cela qu’il s’agit, et non de décapsulage). L’ouverture manuelle est inhabituelle, invite véritablement à la dégustation et excite les papilles des amateurs de grandes bières. De couleur or profond, elle présente une belle mousse blanche, onctueuse et stable. La levure de refermentation colle bien sur le fond de la bouteille et se détache sous forme de poussière. Il ne fait aucun doute que les amateurs de bière sur levure s’en délecteront.

Dès le premier nez, les arômes de houblons et de fermentation haute  ne laissent planer aucun doute : on est bien en présence d’une bière forte et amère typique de terroir. Cette sensation est renforcée par une forte carbonatation qui lui confère toute sa puissance. L’attaque est franche avec une sensation directe d’amertume accompagnée d’un festival de notes houblonnées. En bouche, le coté fruité des aromes de fermentation haute et les saveurs de malt rééquilibrent parfaitement l’attaque sans la masquer.  Le dégustateur est ainsi préparé au bouquet final : la post-amertume. Qualifier celle-ci de forte semble bien en dessous de la vérité. Elle est tenace sans être dérangeante, puissante sans être écœurante, élégante sans être opulente…bref, une parfaite préparation à la gorgée suivante !